parchment.png
Logo.png

Vous trouverez ici les descriptions connues des différents peuples du monde de Sias'Ganor. Alors que certains sont présents sur tout le territoire, d’autres sont au contraire plus discrets, de sorte à ce qu’on ne les retrouve que dans certaines terres reculées. En tant que participant, vous incarnez un personnage originaire de l’un des peuples jouables. Sont également évoqués, dans la page Rencontres de ce site, d’autres peuple de l’univers qui ne sont pas directement jouables. Pour chaque peuple jouable, vous sont indiqués les groupes d’inscription auxquels il donne accès (nombre de places limitées, en cas de doute, contactez-nous), ses affinités avec la religion et les cultes et enfin, s’il s’agit d’un peuple diurne ou nocturne (cf. Règles du jeu). 

Les Peuples de Sias’ganor

parchment.png

Les créatures humaines sont les êtres les plus nombreux du monde de Sias'ganor. Créatures diurnes par excellence, ils ont toujours tenté, pour la plupart, de vivre en paix et bonne intelligence avec les créatures nocturnes et étaient parvenus à maintenir un équilibre jusqu'à présent. La venue des Darkalym a malheureusement changé la donne car ils se retrouvent dans une situation désormais délicate dont ils sont les premières victimes car ils ont été le plus touchés par l'invasion. Leur courage et leur persévérance font d'eux la force d'opposition malgré tout la plus tenace face à l’obscurité et les zones de paix qu'ils semblent pouvoir créer en groupes les rendent indispensables à la survie du monde. 

Les Ominums

Inscription : soit directement dans un des territoires de Sias’ganor, soit dans un Ordre 

Type : peuple diurne

Religion dominante : Kösme (dans le Royaume d’Oraklys), Ustizia, Beltza

Situation géographique : à travers tout Sias’ganor

Jouer un personnage Ominum : l’ensemble des consignes données dans la page “Préparation” du ce site web vous est applicable. Aussi, référez-vous à la description du Territoire de Sias’ganor ou de l’Ordre dans lequel vous vous inscrivez.

Costume : idem

 
parchment-top.png
parchment-bot.png

Autrefois reclus et isolés, leurs pratiques sanguinaires firent d’eux un peuple pourchassé avant qu’ils ne décident de s’unir et de s'organiser autour d’un dogme beaucoup plus modéré. Ils trouvèrent ainsi une place à la lumière dans le monde de Sias’ganor et font désormais partie de ceux qui comptent, allant même jusqu’à figurer parmis les rangs importants de la société des Ominums. Préférant dès lors la diplomatie et les accords politiques, ils n'ont jamais participé à aucun combat. Cependant leurs forces sont puissantes et tous savent combattre. Il n’en demeure pas moins que les Empyris se considèrent toujours comme le peuple le plus noble et les créations préférés des déesses.

Les Empyris - Saigneurs de la diplomatie

Ils voient les autres créatures comme inférieurs et dénuées de l'intérêt qu'ils portent à leur propre espèce et il n’est pas rare de voir d’autres peuples les servir. Une fois par semaine, les Empyris organisent une Orgie au sang à l’occasion de laquelle ils ne boivent que du sang, généralement animal.

Inscription : soit directement comme Empyri, soit dans l’un des Ordres suivants : Église de Kösme, Le Cercle, en indiquant votre peuple d’origine lors de l’inscription.

Type : peuple nocturne

Religion dominante : Beltza (parfois Kösme)

Religions secondaires : Kösme, Ustizia 

Situation géographique : à travers tout Sias’ganor mais préférentiellement dans les lieux où la civilisation est en plein essor

Jouer un personnage Empyri : ils pratiquent toutes sortes de métiers et affiliations. Cependant ils ont une tendance naturelle à vouloir briguer les places les plus prestigieuses. C’est un peuple qui s’efforce de garder son rang en souvenir de ce que vos ancêtres accomplirent de grand. Vous n'ignorez cependant pas que le pouvoir des Empyris fut bien plus grand  autrefois qu'il ne l'est aujourd'hui. L'Orgie de Sang, pour ne citer qu’elle, n’est aujourd'hui plus perpétuée que sur des animaux alors que vos ancêtres semblaient assouvir leur soif bien différemment. Nostalgique d’un temps perdu, vous préservez votre fierté et votre sens de la diplomatie dans l’attente d’un lendemain plus glorieux, en quête d'authenticité, de vos origines. La soif de sang, bien que modérée, est toujours présente et si la bienséance, la civilité, l’air du temps vous incitent à la retenue, vous cultivez auprès des autres peuples l’image d’une créature incontestée, parfois effrayante, afin que la menace que vous représentez toujours demeure présente dans l'esprit de vos interlocuteurs.

Costume : l’ensemble des consignes données dans la page “Préparation” du ce site web vous est applicable. Néanmoins, pour ce qui concerne les costumes, vous pouvez opter pour de beaux vêtements médiévaux longs et amples, avec des tissus nobles ou lourds qui correspondent bien à votre allure fière et sacrifient la praticité au bénéfice de l’apparence afin de montrer votre supériorité. Les couleurs rouges et noirs sont appréciées, de même que le maquillage facial est également un signe de raffinement et de distinction prisé des Empyris.

Attention : il s’agit d’un univers médiéval. Nous vous demandons de faire preuve d’originalité sans sombrer dans les clichés modernes. Il ne s’agit pas de vampires de l’époque renaissance ou victorienne mais d’un peuple médiéval qui voue un culte au sang.

 
parchment-top.png
parchment-bot.png

Ces créatures très pragmatiques souhaitent avant tout à profiter des plaisirs de la vie, en passant par la souffrance avant d’atteindre l’extase. Plutôt malins, voir fourbes, de tous temps ils ont su préserver leur indépendance et évitant de prendre part aux conflits sur les terres de Sias’ganor tout en sachant se rendre utiles et créatifs aux yeux des autres peuples afin d’assurer leur survie. Force est de constater que leur comportement, tout comme leurs us et coutumes, restent énigmatiques au fil des siècles, de sorte que personne ne connaît vraiment le fond de leur pensée et que tout le monde, créatures de jour comme créatures de nuit, s’en méfie prudemment.

Les Qara’Qan - Semeurs de Souffrance

Établis généralement en marge de la civilisation dans un refuge tenant lieu de sanctuaire dédié aux rites de luxure et de souffrance, chacun réfléchit à deux fois avant de s’y aventurer seul et sans motivation suffisante. Ils disposent néanmoins d’une capacité de communion avec la nature inédite leur conférant un savoir d’herboristerie inégalé, tant et si bien qu’ils savent encore aujourd’hui se rendre précieux aux yeux des autres.  

Inscription : soit directement comme Qara’qan, soit dans l’Ordre suivant : Le Cercle, en indiquant votre peuple d’origine lors de l’inscription.

Type : peuple nocturne

Religion dominante : Beltza 

Situation géographique : à travers tout Sias’ganor 

Jouer un personnage Qara’qan : vous pouvez opter pour les aptitudes de votre choix. Il s’agit avant d’un peuple ayant la culture du fonctionnement en groupe, en tribu même, capable avec pragmatisme et malice de s’immiscer dans tous les domaines afin de devenir indispensable particulièrement dans tout ce qui touche à la nature. Dans leur sanctuaire, les Qara’qan sont néanmoins des personnages très crus, frénétiques et parfois violent vouant un véritable culte à la luxure comme à la souffrance. Il s’agit donc d’un type de jeu adressé préférentiellement aux joueurs engagés mais bienveillants.

Costume : l’ensemble des consignes données dans la page “Préparation” du ce site web vous est applicable. Néanmoins, pour ce qui concerne les costumes, vous pouvez opter de temps à autre ou en permanence, à votre guise, pour un tenue simple, légère, presque tribale, reflétant les pratiques ritualistiques particulières de ce peuple. Les Qara’qan ont par ailleurs la peau foncée avec des teintes allant du bleu profond au noir.